Partagez|

La calma prima della tempesta ; PV Rina


avatar
Mafia Il fait beau il fait chaud, comment ca notre cerveau a trop pris le soleil?!
Stefania AltieroMafia
Il fait beau il fait chaud, comment ca notre cerveau a trop pris le soleil?!
Féminin
Métier : Mafieuse.
Nombre de personne tuées : 41
Date d'inscription : 01/06/2011
Lieu d'habitation Personnage : Italie – Naples

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Pistolet à microbille – Sniper
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La calma prima della tempesta ; PV Rina Mar 31 Juil - 0:44

Forcément, on t'avait fais venir au port de Naples pour une raison futile. Mais toi, petite bête, tu obéissais. Tu obéissais tête baissée, même si ça te faisais perdre du temps. Tu obéissais parce qu'ils avaient avec eux Leandro, parce qu'à chaque sortie que tu faisais, il pointait un pistolet sur sa tempe. Tu devais rejoindre un informateur, quelqu'un qui devrait, en théorie, vous aider à blanchir quelques millions d'euros. Alors tu étais venue. Tu attendais au port, endroit où vous deviez vous rencontrer. Deviez. Parce que tu ne savais pas si c'était encore une farce ou non. Parce qu'en ce moment, une mission sur trois, s'en était une. Pour te faire peur, pour voir si tu allais le faire. Parce que le boss commençait à douter de toi, bizarrement. Depuis que tu avais tué l'autre boss, il t'avait à l'oeil. Mais tu n'avais pas peur. Tu lui obéirais, pour que ton neveu puisse grandir dans un endroit où la mort n'existait qu'à la fin d'une vie bien remplit et sans regrets. Tu soupirais, t'asseyant sur un banc. Tu attendais. Une minute. Deux minutes. Dix minutes. Une heure.

Tu en avais assez. Tu t'en alla à l'ombre. Le soleil commençait à taper fort ; normal puisque midi sonnait dans la ville. Les restaurants du port commençaient gentiment à se remplir. Tous ces gens qui riaient et souriaient. Toutes ces personnes qui vivaient insouciantes. Comme tu les enviait. Comme tu voulais être à leur place. Avec ta soeur. Avec son fiancé. Avec leur enfant. Tu regardais une famille s'assoir sur la terrasse la plus proche, parlant de leur prochain week-end en famille. Tu les regardais distraitement. Et pus tu tiltas. Il fallait rester concentrer, tu étais en mission. L'informateur n'était toujours pas là, alors tu restais à l'ombre, appréciant la petite brise que le vent du nord t'offrait. Tu tournais parfois ta tête de gauche à droite, essayant de repérer ce blond à la chemise noir que l'on t'avait décris. Il n'était toujours pas là. Tu attendais, encore. Tu n'avais rien pour faire passer le temps aussi. C'est si dur, si dur de constater que cela faisait déjà deux ans qu'elle n'était plus là, n'est-ce pas ? Toi, Stefania, petite têtue, tu ne t'en étais toujours pas fait à l'idée. Tu te disais que ce n'était que des vacances prolongés qu'elle avait prit avec son amoureux. Tu te disais qu'elle reviendrait forcément. Qu'elle ne pouvait être morte. Non, que tout ceci était impossible. Parce que tu l'aimais trop pour pouvoir l'accepter. Même après l'avoir venger. Même après que l'on t'ai confié la garde de son petit garçon. Alors tu n'y pensais que très peu. Enfin ça, c'était ce que tu te disais. Ce que les autres pensais. Mais Stefania, tu savais que tu ne pouvais t'empêcher de penser encore et encore à ce corps étendu dans ce cercueil en bois de chêne de luxe.

TUUUUT. Ce bruit te fit mal aux oreilles. Intriguée, tu t'étais retournée. Il n'y avait pas que toi d'ailleurs, beaucoup des clients du restaurant voisin avait tourné leur tête pour voir à qui appartenait ce klaxon. Une porshe se tenait fièrement au soleil, brandissant toute sa splendeur dans les yeux des touristes qui, émerveillés, prenaient une photo de la belle voiture. La vitre côté conducteur s'abaissa et une tête en sortit. Une tête blonde. Des lunettes de soleil noirs. Tu tenta le coup, après tout, tu n'avais rien à perdre. Alors tu t'approcha de la voiture, prudente ; ça pouvait être un piège.
    « Tu es Antonio ? »
Il sourit et sans un mot, ouvrit la portière passagère. Tu fronça les sourcils. Tu n'aimais pas ça. Vraiment pas.
    « Tu joues à quoi, gamin ?
    - Rien, mais si tu es bien la petite Stefania, je me ferai un plaisir de te raconter tout ce que tu veux.
    - Fais pas le malin et desend.
    - Tu veux vraiment que tous ces gens savent pourquoi je suis ici ? »
Il afficha un sourire narquois que tu avais envie de détruire au revolver. Mais tu étais bien forcé de lui donner raison. Alors tu montais dans sa voiture qui roulais un peu plus loin, là où il n'y avait plus personne. Il coupa le moteur et enleva ses lunettes que tu trouvais affreuses. Même si on te payais, tu ne les porterais pas. Il retrouva le sourire narquois du début et se présenta. Antonio Flagizie, informateur de longue date de ta famille. Tu le regardais avec une expression d'indifférence, tout ce que tu voulais, c'était l'information. Il te lança un grand discours sur le pourquoi il était devenu l'informateur et pourquoi il t'avait fait venir ici. Pour au final te tendre une enveloppe.
    « T'as tout dedans, t'as pas intérêt à la perdre. »
Tu te disais qu'il te connaissait bien mal. Toi, perdre quelque chose ? Tu lui lança un regard plein de haine et bien hautain, histoire de lui faire comprendre que tu pouvait le tuer n'importe quand. Comme maintenant. Alors tu sors ed la voiture, non sans mettre un coup de pied à la portière de la voiture de luxe, laissant une belle marque bien visible. Et tu t'en alla. Un peu plus loin se trouvait l'ancienne ville, endroit où seuls les habitants les plus traditionnels habitaient. Mais tu restais dans le port, histoire de ne pas rentrer trop tôt. Et perdue dans tes pensées, tu bousculas quelqu'un. Sans lâcher l'enveloppe. Mais tu ne t'excusas pas, ce n'était pas dans tes habitudes.



La calma prima della tempesta ; PV Rina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Praetoria Prima
» Semaine du 24 avril
» Ernst Kettner
» Semaine du 29 novembre
» [Vente] Grand bazar de 40K, Battle et même Inquisitor !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revenge Contrasted ::  The World is Mine | :: ㄨ- Italia :: ♕ - Lieux Publics :: ♕ - Port-