Partagez|

La normalité ? Ce n'est pas dans mes gènes.


avatar
Force de l'ordreHalte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
DecemberForce de l'ordre
Halte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
Féminin
Métier : Policière
Nombre de personne tuées : 14
Date d'inscription : 24/06/2012

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Tout
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La normalité ? Ce n'est pas dans mes gènes. Mer 25 Juil - 2:58

one more secret.




Congé. Un congé amplement mérité pour la blonde qui travaille toujours aussi dur afin de pouvoir satisfaire sa patronne. Elle revient tout juste d'Angleterre, là où elle a dû se rendre par ordre de mission. Elle a arrêté un complot orchestré par un certain groupe de rebels à l'aide d'un Italien, dit son garde du corps, ainsi qu'avec quelques autres policiers venus en renfort. Comme à l'habitude, elle a assuré. Et elle n'a même pas eu besoin de December. Elle croit, de toute manière, qu'elle n'a rien de plus qu'elle. Que toutes les deux sont aussi compétentes l'une que l'autre, ce qui est vrai.

Pendant son séjour, elle a aussi rencontré un curieux japonais. Elle n'était pas censée lui adresser la parole, mais elle l'a fait. Elle a même révélé son nom sans méfiance. Shitsu n'aurait jamais pensé que celui-ci puisse faire parti de la mafia. Et c'est toujours le cas maintenant, elle ne se doute de rien. Elle n'a pas suivi le conseil d'Alceo de faire des recherches sur lui. C'est, selon elle, complètement inutile. Il avait été sympathique avec elle et le fait qu'il soit journaliste tenait debout pour qu'il soit dans ce pays pour les affaires.

Ce matin, elle se lève avec un grand sourire collé aux lèvres. Elle va pouvoir faire ce qu'elle veut de sa journée. Elle s'habille, se brosse les cheveux et ouvre un armoire dans la cuisine. Il n'y a plus grand-chose; il serait grand temps qu'elle aille à l'épicerie. Parce qu'elle n'a pas de parents pour le faire pour elle. La pauvre vit seule, mais ne s'en ait jamais plaint. Elle s'occupe de tout, à part le ménage. Elle a les moyens de se payer une femme spécialisée dans ce domaine. Bien entendu, étant mineure, on lui rend régulièrement visite pour vérifier son état. Ce sont normalement les autres membres spéciales qui viennent la voir, et ça la rend heureuse, car elle a tissé des liens avec eux.

La schizophrène déjeune en écrivant sur une feuille de papier ce qu'elle allait devoir acheter. Elle prévoit aussi d'aller courir les magasins de vêtements. Une fois son bol de céréales terminé, elle enfile ses souliers, ouvre la porte d'entrer et sort à l'extérieur. Elle respire une bonne bouffée d'air frais et regarde le ciel dégagé de nuages. Le soleil brille de mille feux.
« C'est une belle journée ! »
Son sourire disparait lorsqu'elle remarque quelque chose d'étrange. La chose la plus anormale qu'elle n'ait jamais vu dans son existence. Cela la fait rebrousser chemin. Elle rentre dans sa maison et se colle à la porte. La panique commence à la gagner. Mais que se passe t-il ?






avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: La normalité ? Ce n'est pas dans mes gènes. Sam 28 Juil - 13:44

.
LA COMPASSION DU CAMELEON
Personnage: December
Groupe: Police
Lieu: Italie
Pouvoir à acquérir: Possibilité de se fondre dans son environnement; Absorber la douleur Physique et mental d'une personne.

Scénario à respecter pour l'acquisition du pouvoir: 1. Le jour fait soudainement place à la noirceur de la nuit. De gros nuages noirs ont envahi le ciel, recouvrant ainsi toute la surface du globe. On peut apercevoir entre deux nuages, des éclairs d'un bleu électrique aveuglant. Puis, tout aussi soudainement, une explosion se fait entendre, suivit par un tremblement qui propulse toutes personne debout à terre, se couvrant les oreilles pour ne plus entendre ce bruit assourdissant qui vous perce les tympans. Les vitres se brisent, les animaux hurlent. Elle se relève péniblement en cherchant la cause de ce bruit. Décris-nous sa réaction et ses sentiments.

2. Le ciel noir semblable à la nuit devient aussi bleu que les éclairs que December a vu par la fenêtre, aperçut entre deux nuages apocalyptiques. Au loin, une colonne de lumière semble partir du sol pour traverser les cieux, allant se perdre dans l'espace -cf le seigneur des anneaux le retour du roi /DEAD/-. December doit choisir entre rester cloitré chez elle, ou aller voir ce qui se passe. Mais une fois qu'elle a prit sa décision, une boule issue du ciel, de la même couleur que la colonne de lumière, fonce droit sur lui et la percute de plein fouet, entrant dans son corps pour ne pas en re-sortir. -Si elle reste chez elle la boule traverse une fenêtre en la détruisant au passage-

3. Quand elle se relève, December voit que son corps à prit la même teinte que les murs. Elle a beau changer d'endroits, son corps suit les couleurs avec une douleur chronique à chaque fois que celui-ci prend des tons différents. Paniquée, elle veut se rendre au QG, mais pour cela elle doit traverser la ville. Peu importe, Marianna sera trouver ce qu'elle a et lui arranger tout ça. Au pire elle lui donnera de puissants médicaments contre cette horrible douleur qui vous paralyse. C'était sans compter sur un étonnant phénomène. Dès qu'elle s'approche de quelqu'un, elle ressent diverses émotions. Emotions qu'elle n'arrive pas à contrôler. Elle ne sait pas non plus d'où elles peuvent bien provenir. Mais tant pis, malgré cette douleur dans sa peau et dans sa tête, elle doit continuer et aller son chef, coute que coute, December est persuader que seule Marianna peut l'aider, et elle a raison. Elle traversera le centre ville, avec tous ces gens, et tout ce concentré d'émotion qui augmenteront ses douleurs.

Contraintes: -Le pouvoir du caméléon changera les molécules de ta peau. Un changement moléculaire ca fait mal. Mais pas autant que le flux d'émotions qui t'arrive dans la poire du à ton pouvoir d’absorption. Le truc c'est que ici tu ne contrôle rien, tu ne sais même pas ce qui t'arrive, c'est Marianna qui va t'éclairer sur ce qui se passe. Mais avant ça, tu te prends le mal-être des riverains de la ville, qui disons le franchement, sont déjà loin d'être des personnes très calme d'ordinaire, alors après ce qu'il vient de se passer sont encore pire. Niveau douleur tu vas en prendre plein la figure donc. -on est pas du tout sadique non... Enfin pas vraiment-.
-Je veux les descriptions exactes des pensées de December quant à ce qui se passe.
-Tu ne peux pas tuer quelqu'un avec ton pouvoir... Tu peux le faire parce que tu pète un plomb par contre.
-Tu dois respecter le caractère de ton personnage.
-Tu peux faire interagir qui tu veux.
-Épate nous! \o/
.



La normalité ? Ce n'est pas dans mes gènes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le moon est dans Wakfu :p
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel
» Maison dans le jeu de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revenge Contrasted ::  The World is Mine | :: ㄨ- Italia :: ♕ - Habitations-