Partagez|

Come On Bounce ♪ [Libre]


avatar
Modo Team de polochons super sonique de Ryouko!
Kyoya KazefumiModo
Team de polochons super sonique de Ryouko!
Féminin
Métier : Lycéen - Vous ne voulez pas savoir le reste.
Nombre de personne tuées : 67
Date d'inscription : 26/06/2011
Lieu d'habitation Personnage : Par ci par là

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Arme à feu
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Come On Bounce ♪ [Libre] Dim 10 Juin - 19:13

    C'était l'avantage de s'occuper des fournisseurs, on voyageait partout et on avait une excuse pour manquer les cours. C'est donc avec cette pensée que ce matin là, Kyoya s'embarqua dans l'avion, même si ce n'était pas vraiment lui. C'était son corps, son apparence, mais c'était Kya au commande, tellement heureux de voyager, il s'était fait un plaisir de sortir Kyoya du contrôle et de devenir maître de la situation. Il sautilla donc tel un enfant vers l'avion où il monta de la même façon. Les gens présents le regardaient d'un drôle d'œil, mais il s'en moquait, c'était normal pour un enfant après tout de se comporter ainsi, même si ce n'était pas un enfant d'apparence. Le petit repéra vite son siège et s'y installa, se tenant droit, le sourire jusqu'aux oreilles, cet enfant adorait prendre l'avion, cela le remplissait de la même joie que ses « aînés » quand ils faisaient leurs activités favorites qui ne lui ont jamais été cité sous prétexte que l'on ne parle pas de cela à un enfant. Kya trouvait ça idiot, ils partageaient le même corps, il savait tout ce qu'il se passait, mais les deux autres semblaient l'oublier, alors il faisait semblant de ne pas savoir.

    Kya avait obtenu la place près de la fenêtre, ce qui le ravi, étant donné qu'il voulait voir les nuages, les villes, bref, tout ce qu'on pouvait apercevoir depuis la fenêtre d'un avion. Il sautait presque sur place, tellement heureux. Tellement que quand le pilote annonça le décollage imminent, il se mit à frissonner, gigotant comme si il était sur un manège qui allait enfin commencer. Cet enfant était vraiment étrange.

    L'avion décolla doucement mais sûrement et s'élança dans les airs là où il prit plus d'assurance. Kya regardait à droite, à gauche, se concentrait sur ce qu'il y avait en bas, se donnait mal à la tête alors arrêtait, puis recommencer. Il ne manquait plus que cela, il avait le vertige. Il s'appuya finalement la tête contre le verre froid, regarda quelques minutes, ne se rendant pas compte que ses yeux se fermaient tout seul. Kya ne se réveilla pas, ce fut Kyoya à l'arrivée, avec un mal de crâne certains. Kya avait le don de lui rendre le contrôle avec un grand mal de tête, le gosse devait trouver un plaisir certain à se torturer en ayant mal à un endroit X ou Y et finalement repartir quand il en avait assez, laissant la douleur pour les autres. L'original soupira, se relevant, et sortit de l'avion. C'était un avion privé bien entendu, pour échapper à la douane, et il atterrissait dans un lieu privé aussi. Il récupéra rapidement ce qu'il avait emporté et sortit, son rendez-vous était dans une heure, il fallait qu'il règle deux trois affaires d'ici là. Comme vérifier qu'il ne lui manquait rien et aller manger.

    Quelques heures après, le repas et le rendez-vous furent bouclé, mais Kyoya n'avait pas envie de repartir tout de suite, le voyage uniquement pour le travail ne l'intéressait pas, et il prenait sur ses économies personnels pour acheter ce qu'il voulait de toute façon. Économie qu'il aurait mieux fait de garder pour des choses plus importantes, mais de toute façon, il trouvait qu'il gagnait largement assez, comparé à d'autres, pour se permettre quelques petits écarts. Il était en Angleterre après tout, autant en profiter. Les Dokujas n'avaient pas de grande emprise ici, et étaient peu lié aux Rebels, voir quasiment pas, c'était une relation de « on s'appelle quand on s'arrange », du moins, c'est ce que Kyoya pensait, il n'était pas au courant des relations qu'entretenait le groupe avec eux, il se contentait de son travail, rien de plus, ce n'était pas ce qui l'intéressait. Puis les Dokujas avaient tendance à avoir énormément de secrets, même pour les membres du groupe. Le boss par exemple, seul une personne savait à quoi il ressemblait, une seule personne. Bref, il se contentait de penser que ce n'était pas ses affaires et cherchait juste ce qui l'intéressait. Tout en évitant la police bien entendu, mais ce n'était pas le plus susceptible de se faire prendre, il ne savait rien, ne s'intéressait à rien et grâce à Kya il passait quasiment inaperçu. Oui, un type avec un air de gosse, on le remarquait juste pour sa bêtise, pas pour autre chose. Kyoya lui se comportait plutôt comme un adolescent qui va faire un sale coup, du style de celui qui va te vendre de la drogue, ou des flingues... Kya était donc la couverture idéale, le problème c'est que l'enfant n'en faisait qu'à sa tête et ne sortait que quand ça l'arrangeait, il était imprévisible, Kyo et Kya pouvaient s'échanger quand l'envie leur en prenait mais Kyoya ne pouvait pas le faire, les forcer à venir, se récupérer quand il voulait. Kya pouvait très bien sortir pendant un échange important et faire tout foirer.

    Kyoya soupira sans ménagement et avec la classe d'un éléphant. Toutes ces histoires l'agaçaient, il ne pouvait jamais être seul, alors le mot « intimité » ne voulait rien dire pour lui, peu importe ce qu'il faisait, on l'accompagnait, et même quand il essayait de se changer les idées, il ne pouvait pas.
    Tout à coup, une envie de glace le prit. Ayant repéré un glacier il s'y rendit et acheta un cornet avec de la glace au Chocolat avant de se rendre au Parc le plus proche. Le parc était un endroit animé, sauf quelques fois, il était donc agréable de s'y rendre et d'observer. Enfin, c'est ce qu'il pensait, le brun n'avait jamais essayé auparavant, et il espérait que ça le détendrait, car il était sur les nerfs. C'était du à son mal de crâne. Quand il avait mal à la tête, tout l'énervait, pour un oui ou pour un non. Heureusement, la fraîcheur de la glace pouvait lui rafraîchir les idées, mais qui sait pour combien de temps...




avatar
Force de l'ordreHalte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
DecemberForce de l'ordre
Halte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
Féminin
Métier : Policière
Nombre de personne tuées : 14
Date d'inscription : 24/06/2012

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Tout
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Dim 8 Juil - 20:15

Lorsqu'on est policier, il ne faut pas s'attendre à des semaines de vacances et de beau temps. Le crime est partout, donc il y a du boulot, beaucoup de boulot. Ce travail n'est pas sans danger, au contraire, il en est rempli. On peut bien entendu manger quelques beignets entre les pauses, mais quand l'on doit pointer son arme sur un inconnu, on oublie cette bonne saveur qui nous empli de joie. Ce job a été créé dans le but de protéger la population contre les malfaisants, et la plupart des gens le pratiquant en sont plutôt fiers. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils aiment tirer, menotter et entendre les cris des hors-la-loi. Surtout s'ils se disent innocents. Et si, quelques fois, de pauvres malheureux disaient vrai ? Il est trop injuste d'enfermer des gens qui n'ont rien fait. Franchement, c'est vraiment dur, de faire partie de la police. Autant émotionnellement que physiquement.

Pourtant, cette petite se trouvant dans l’aéroport ce jour-là en était membre. Plutôt difficile à croire, mais on ne peut pas mettre à tord la réalité. Elle avait 15 ans et était policière. Elle était même des forces spéciales. Franchement, la blondinette n'avait pourtant rien qui pouvait laisser croire une telle chose. La plupart du monde croit qu'à cet âge, tout ce que l'on peut faire, c'est laver de la vaisselle. Elle était la preuve du contraire. Les criminels avaient tendance à la sous-estimer, mais ils se rendaient vite compte qu'elle était en mesure de les mettre en taule. December était forte. Elle savait maitriser une grande diversité d'armes et savait se battre au corps à corps. Ne pas se fier à sa jeune apparence et à son sourire enfantin. Car on risquait d'être tôt ou tard surpris qu'elle puisse nous donner une sacrée raclée. Elle avait été vendue à Marianna, après tout. Et celle-ci n'avait pas attendu une seconde pour passer à l'entrainement.

Shitsu devait se rendre aux Royaumes-Unis, plus précisément en Angleterre. Elle était en compagnie d'un homme d'une carrure plutôt forte qui était chargé de l'assister dans sa mission. Elle devait faire échouer un complot contre la reine. Voilà ce que sa boss lui avait dit. Elle lui avait, bien entendu, fourni d'autres informations. Elle savait d'ailleurs qu'un soir se tenait une réunion dans le bar « Le Brasseur ». Elle devait s'y rendre, les écouter et, si possible, les enregistrer. On espérait qu'ils mentionnent des noms, pour voir à qui on avait affaire. Et si ces personnes s'avéraient avoir de gros dossiers criminels, on allait envoyer des renforts à la jeune fille. Oui, elle avait son garde du corps, mais il était moins qualifié qu'elle. Il était seulement plus cultivé, et puis, envoyer une adolescente toute seule à l'étranger n'était pas une bonne idée. Elle ne connaissait rien à ce pays et n'était pas assez autonome.

Avant de passer le détecteur de métal, elle montra son badge de policier membre des forces spéciales et mentionna le fait que ses bagages contenaient ses armes. On la dévisagea, mais alors vraiment beaucoup, ayant du mal à croire que cette gamine pratique un tel métier. Ils eurent vite fait d'aller vérifier, avant de la laisser passer avec sa ''nounou''. Il était tôt le matin et une fois arrivé à destination, elle avait sa journée libre. La réunion se tenait demain. Elle entra dans l'avion et prit place dans son siège. Quelques minutes après, on décolla et elle s'endormit en chemin. Alceo, l'homme qui l'accompagnait, la réveilla quand l'avion atterrit. Elle récupéra ses valises et se rendit rapidement à l'appartement qu'on lui avait attribué pour ce voyage. Elle défit ses affaires puis sortit, ne voulant pas rien faire de sa journée. Elle prit soin de mettre un petit manteau, car ici il ne faisait pas aussi chaud qu'en Italie. December décida de se rendre au parc pour s'amuser un peu.

En arrivant, elle commença par se balancer en lançant des « Yahou ! », alors que Alceo la surveillait de loin. Elle lui avait pourtant dit qu'il n'y avait aucun danger et qu'il pouvait aller faire autre chose, mais il avait refuser. Son travail avait l'air de lui tenir à cœur. De plus, lui non plus ne croyait pas la petite très puissante, les deux venant tout juste de se rencontrer. À un moment, elle débarqua de la balançoire et se rendit à l'autre bout du parc. Elle fit une glissade et remarqua, pas très loin, un japonais. Il était facile de reconnaitre quelqu'un de cette nationalité. Surtout qu'elle-même était japonaise. Elle écarquilla les yeux, elle ne croyait pas croiser quelqu'un venant de son pays ici. À vrai dire, elle n'en avait aperçut que très rarement dans sa vie. Elle ne se rappelait plus avoir vécu au Japon, mais ce n'était pas pour autant qu'elle ignorait ses origines. Elle s'était déjà questionné sur ses parents qu'elle ne croyait avoir jamais vu, mais n'avait jamais osé en parler à Marianna. Si elle ne lui en avait jamais parlé, c'était peut-être parce qu'il ne valait mieux pas.

Elle observa l'inconnu, et son regard dériva vers la glace. Maintenant, elle avait envie d'en avoir une, elle aussi. Elle savait que son garde du corps serait certainement en désaccord, mais elle s'approcha de l'inconnu et lui adressa la parole en anglais, ne sachant même pas parler sa propre langue natale. La faute au lavage de cerveau.

« Deux japonais qui se croisent en Angleterre. Woah ! Dites... il y a un marchand de glaces ? Si oui, où ? J'ai vraiment envie d'en manger une ! » déclara t-elle avec un grand sourire.

Shitsu le vouvoyait, n'étant pas sûre de son âge et ne voulant pas paraitre impolie. Mais il était plus âgé qu'elle, même si ce n'était que de peu, ça se voyait.





Dernière édition par December le Mar 31 Juil - 17:27, édité 2 fois

avatar
Modo Team de polochons super sonique de Ryouko!
Kyoya KazefumiModo
Team de polochons super sonique de Ryouko!
Féminin
Métier : Lycéen - Vous ne voulez pas savoir le reste.
Nombre de personne tuées : 67
Date d'inscription : 26/06/2011
Lieu d'habitation Personnage : Par ci par là

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Arme à feu
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Mar 10 Juil - 17:47

    Tranquillement assis dans l'herbe, le regard perdu dans le vide, Kyoya ne faisait rien, excepté manger sa glace. Il était fatigué, fatigué de tout et de rien, même si c'était le genre de personne à aimer s'amuser, quand il était « seul », il perdait toute envie de rire, sa condition l'épuisait. En plus, il venait de finir un rendez-vous important pour les Dokuja, du moins, il lui semblait important mais peut-être que le patron s'en moquait pas mal. Cependant, Kyoya allait recevoir de l'argent pour ce travail, et ça, c'était le plus important pour lui, en plus de récolter quelques informations, mais il doutait que ce soit les Anglais qui en aient. Quoi que... La première chose dont il se rappelait après tout, c'était s'être réveillé dans cette pièce et qu'on lui souhaitait bienvenue au Japon. Cela voulait dire qu'il n'y était pas venu avant mais pourtant, il avait l'apparence d'un Japonais. Ses parents seraient donc des Japonais qui étaient parti dans un autre pays ? Mais lequel ? Trop de questions turlupinaient Kyoya. Ce fut une voix douce et mélodieuse qui le sortit de ses pensées. Une voix qui lui parlait anglais alors qu'elle disait qu'ils étaient tout deux japonais, une voix qui voulait savoir où acheter une glace. Le schizophrène releva donc la tête pour observer la jeune fille, une jolie jeune fille, plus jeune que lui sans aucun doute, mais pas énormément. Il se releva, continuant à la détailler et se décida à poser la question qui lui trottait dans la tête.

    - Deux japonais qui se rencontrent, alors pourquoi parler anglais ?

    Il avait dit cela dans la langue que la jeune fille avait employée, puisqu'il la maîtrisait, autant continuer sur cette lancée, l'avait-elle peut-être pris pour un anglais aux origines asiatiques, mais sa phrase voulait dire que non. Cette jeune personne l'intrigua grandement, il voulait savoir, elle semblait.. Différente. Une voix dans sa tête lui criait de l'envoyer bouler, qu'il voulait rester en paix, mais Kyoya ne l'écouta pas, pour une fois qu'il ne se laissait pas influencer par la chose méchante en lui. Il sourit donc à la jeune demoiselle, décidé à savoir ce qui lui semblait semblable et différent, décidé à mieux connaître cette personne même s'il ne devait pas et il ne comptait pas laisser Kyo s'en mêler, ça non, pour une fois c'était lui et lui seul.

    - J'ai eu la glace pas très loin du parc, je peux vous y conduire si vous voulez.

    Le jeune garçon pensa qu'il manquait quelque chose à cette discussion, mais il ne tarda pas à trouver quoi, aucun des deux ne savait le nom de l'autre et si Kyoya voulait apprendre quoi que ce fut, il fallait au moins avoir ces données. Une fois qu'il les aurait eu, même si elle partait, il pourrait se servir des Yakuzas pour savoir qui elle était, la Mafia était un grand réseau d'informations après tout, des informations qui pouvaient être négligeable, ou pas. Pourtant ce si grand réseau n'avait pas aidé Kyoya à savoir qui il était, il se demandait même si ce n'était pas un faux nom qu'il possédait actuellement. Parfois, une question venait à son esprit, si c'était les yakuzas qui l'avaient enlevés ? Si c'était eux qui l'avaient rendu comme ça ? Après s'être enfui il était revenu à eux comme un bon petit toutou. Cette idée le révulsait, il espérait grandement que ce ne fut pas un méfait des Yakuza, car il voulait savoir qui il était, pourquoi il était comme cela, il voulait vraiment connaître tout de lui, car ne pas se connaître était bien la pire des choses. Si l'on ne se connait pas, comment peut-on bien connaître les autres ?

    Le jeune garçon sourit donc et, sans attendre de réponse, s'avança vers la direction où se trouvait le glacier, qu'elle le veuille où non il allait l'y conduire car il saurait ce qu'il voulait savoir. Quelques pas après il se retourna, se rendant compte qu'il avait oublié sa question.

    - Au faite, je m'appelle Kya Kyo et vous ?

    Il avait volontairement donné les noms de ses deux autres personnalités, il n'avait pas vraiment menti après tout, Kyo servirait juste de nom de famille cette fois, il se méfiait tout de même de donner son nom, n'importe qui pouvait trouver des informations sur lui ensuite, ainsi, en donnant le nom de Kya et Kyo, qui n'étaient ni répertorié, ni connu de tous, il s'assurait une garantie qu'on ne le reconnaisse pas, espérant juste que la petite chose ne décide pas de fourrer son nez partout et de révéler qu'il avait menti sur le nom, Kya était casse pied quand il s'y mettait, et c'était pour cela qu'il avait choisi Kya en prénom, par ce que Kyo ne gafferait pas, Kya le pouvait.




avatar
Force de l'ordreHalte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
DecemberForce de l'ordre
Halte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
Féminin
Métier : Policière
Nombre de personne tuées : 14
Date d'inscription : 24/06/2012

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Tout
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Sam 14 Juil - 18:53

Le jeune homme releva la tête vers Shitsu qui affichait son sourire habituel. S'il ne voulait pas lui dire où elle pouvait s'acheter une glace, elle abandonnerait, ne voulant pas se perdre dans un lieu qu'elle ne connaissait pas. Son garde du corps était peut-être déjà venu en Angleterre, mais ce n'était pas pour autant qu'il savait où se trouvait chaque marchand de glaces. Celui-ci commençait d'ailleurs à s'approcher discrètement des deux personnes. Lui devait se souvenir d'une partie des ordres dont elle ne tenait pas compte ce jour-là.
« N'adressez pas la parole à qui que se soit à moins que se soit pour demander votre chemin. Ne vous faites pas d'amis, si vous préférez. Vous êtes en mission, pas en vacances. Concentrez-vous sur votre objectif. »
Elle avait bien entendu cela, mais on lui avait bien dit qu'elle avait sa journée de ''libre'', pas vrai ? Et pour la japonaise, libre signifiait qu'elle faisait ce qu'elle voulait. Point final.

Elle lit dans les yeux de l'étranger qu'une question le démangeait. Pourtant, c'était elle qui lui avait posé une question, il ne devrait pas donner une réponse en temps normal ? Toutefois, lorsqu'il se lança, elle comprit un peu mieux. Pourquoi parler anglais ? Tout simplement parce qu'elle ne savait pas parler sa langue natale. On lui avait expliqué qu'elle était née au Japon, mais qu'on l'avait recueilli en Italie à peine un mois après sa naissance. La blonde n'avait eu nullement le temps d'apprendre à parler. Mais tout ça, bien entendu, n'était qu'un bien gros mensonge. La langue japonaise était partie avec ses sept premières années de vie. Envolée. Toutefois, pour elle, ce qu'on lui avait raconté n'était autre que la vérité. Elle transmit donc cette réponse.
« En fait, je suis née au Japon, mais j'ai vécu en Italie la plus grande majorité de ma vie. »
Menteuse sans le savoir. Quelle ironie.

Kyoya lui sourit gentiment, et c'est à ce moment qu'elle se rendit compte à quel point il était beau. En tout cas, elle, elle trouvait. Elle n'était pas du genre à mater des garçons, mais il lui arrivait, elle aussi, à se surprendre à se dire qu'elle trouvait un mec plutôt attirant. Il la sortit de ses pensées en lui disant qu'il avait obtenu sa glace pas très loin d'ici, et qu'il pourrait l'amener si elle le désirait. Un grand sourire prit place sur ses lèvres. Elle ne pouvait pas refuser, quand même. Mais pas besoin d'utiliser sa salive, car son guide se leva sans attendre sa réponse et commença à marcher.

Elle le suivit alors, et après quelques pas, il se présenta. Kya Kyo. C'était drôlement court comme nom. Toutefois, elle ne douta pas pour autant qu'il puisse avoir menti. Il lui demanda son nom à son tour.
« Je m'appelle Shitsu Yanimazawa, je suis enchantée de faire votre connaissance Kya. »
« Ne donnez pas d'informations sur vous. »
Oups, elle avait aussi oublié cet ordre-là. Mais qu'est-ce que ça pouvait bien changer ? Ce japonais n'était certainement pas un rebel. L'adolescente sursauta légèrement lorsqu'elle reçut une tape sur l'épaule, c'était Alceo. Il la regardait d'un air sérieux. Elle l'avait totalement oublié celui-là ! Sa nouvelle rencontre allait se poser des questions quant à la présence d'un garde du corps... elle devait vite inventer quelque chose. Heureusement, elle ne jouait pas comme un pied.
« Tiens, Alceo. Je t'avais oublié. »
Elle se retourna vers Kya.
« Voici mon grand frère. M'enfin, pas de sang, mais je vis avec lui depuis que je suis bébé. Tu veux une glace toi aussi ? »
L'italien décida de jouer le jeu, et secoua la tête en guise de oui.

Ils arrivèrent finalement au glacier et December s'y précipita. Elle regarda les saveurs disponibles et annonça qu'elle voulait une vanille et fraises. Elle se tourna vers son prétendu frère, et elle devina rien qu'à son expression qu'il prendrait la même chose qu'elle. Elle prit les deux glaces que lui tendait le marchand et en donna une à son garde du corps. Ils retournèrent ensuite au parc et ils s'assirent sur un banc en les dégustant. Elle posa son regard sur l'asiatique, cherchant un moyen de partir une conversation.
« Hum, sinon... vous habitez ici ou vous êtes touriste ? »
Elle aurait pu trouver autre chose, mais les idées lui manquaient.





Dernière édition par December le Dim 15 Juil - 17:04, édité 1 fois

avatar
Modo Team de polochons super sonique de Ryouko!
Kyoya KazefumiModo
Team de polochons super sonique de Ryouko!
Féminin
Métier : Lycéen - Vous ne voulez pas savoir le reste.
Nombre de personne tuées : 67
Date d'inscription : 26/06/2011
Lieu d'habitation Personnage : Par ci par là

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Arme à feu
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Dim 15 Juil - 16:20

    Alors que lui avait dit se prénommer Kya, la jeune fille avait sans doute donné son vrai prénom, et également son nom de famille. Il avait du mal à croire que le nom Kya Kyo soit passé, mais cela avait fonctionné, tout était possible après tout. Ils se rendirent donc vers le glacier, en compagnie de celui qui semblait être son frère. Il ne demanda pas plus d'informations à ce sujet au risque de paraître suspect, de toute façon, tout ce qu'il devait savoir il le saurait tôt ou tard, merci aux réseaux des Yakuza. Ils arrivèrent donc au lieu désiré, lieu où la jeune fille commanda deux glaces, les mêmes, puis, elle en donna une à son frère. Kyoya se méfiait d'ailleurs de ce frère, un grand type baraqué, le genre de personne qui peut vous fracasser la tête contre le sol au moindre faux pas. Le brun était entraîné au Combat, mais il préférait encore éviter, mieux valait ne pas risquer perdre un doigt pour avoir des informations sur une jeune fille quelque peu étrange. Ce qui était également étrange, mais tout à fait probable car cela arrivait dans nombre de familles, c'était qu'ils ne se ressemblaient pas du tout.

    Une fois que la jeune fille eut ce qu'elle désirait, ils retournèrent au Parc où ils s'assirent sur un banc. La présence de l'aîné ne rassurait pas Kyoya car il ne semblait pas vouloir de se présence à lui, on aurait même dit qu'il souhaitait qu'il s'en aille aussi vite que possible, en laissant Shitsu tranquille mais bien évidemment, le brun ne se laissa pas intimider pour autant et resta. Il ne savait pas trop quoi dire sur l'instant mais la jeune fille lança elle-même la discussion. S'il vivait ici ou si c'était un simple touriste ? Il savait exactement la réponse et n'avait donc pas besoin de réfléchir, ce n'était pas comme si la question portait sur ses activités.

    - Je suis ici pour affaires, je n'y vis pas.

    Effectivement, la question ne portait pas sur ses activités, mais avec ceci, elle l'interrogerait rapidement à ce sujet, il avait gaffé et il le savait très bien. Il avait donc quelques secondes pour lui retourner la question et trouver une idée d'affaires. Problème dans ses calculs, il ne pouvait pas retourner la question puisqu'elle avait à peu près répondu quand il lui avait demandé pourquoi elle lui parlait en anglais s'ils étaient tous deux Japonais, il devait improviser donc.

    - Je ne vous retourne pas la question puisque vous m'avez dit vivre en Italie, simple tourisme donc ?

    Il lui lança un jolie sourire pour accompagner la phrase, il avait détourné le sujet de ses affaires pour quelques secondes seulement, la curiosité de la demoiselle, si elle en avait une, emporterait sur ce temps. Il avait dix huit ans, un peu tôt pour être dans les affaires quelqu'un d'important, donc il devait trouver quelque chose qui l'oblige à se déplacer sans avoir un trop grand poste... Il ne trouvait pas, il y avait trop de détails à prendre en compte, comment choisir un métier qui ferait qu'il aurait du temps libre pour le tourisme après avoir fait ses affaires. Il regarda la jeune fille d'un air neutre, cachant sa réflexion intense dans un regard qui se voulait concentré sur ce qu'elle allait dire.

    Ses méninges avaient travaillé à toute allure mais finalement, il avait trouvé. Il savait quoi répondre si elle lui demandait, mieux valait maintenant peaufiner les détails tout en restant concentré sur les renseignements qu'elle lui apporterait. Peut-être que comme il avait lancé le sujet du travail, elle lui donnerait des informations sur ce qu'elle faisait, enfin, vu son âge, c'était probablement une simple élève à un collège ou un lycée. Rien de bien intéressant en somme, sa venue ici devait d'ailleurs être simplement un voyage avec sa famille, d'où la présence de son frère, alors pourquoi Kyoya lui cachait-il la vérité sur son nom ? Il ne savait même pas, il n'aimait pas qu'on le connaisse, passer inaperçu, rester dans l'ombre, c'était une de ses spécialités. Après tout, personne n'avait besoin de savoir qui il était, ce qui importait n'était pas son identité, puis révéler sa véritable identité, si la police le recherchait en ne connaissant que sa tête, ces faux noms les mettraient sur des fausses pistes, non ? C'était ce qu'il voulait penser mais il avait du mal, la police avait sûrement des fichiers bondés de noms et numéros. Bref, rien qui ne l'arrange, cependant il continuait de masquer son identité, ne voulant pas qu'on le retrouve, qu'on le cherche. Parfois il gaffait, il révélait son vrai nom mais pas cette fois ci, cette fois il avait correctement calculé son coup, alors il sourit, insouciant, ne se doutant de rien. Kyoya restait dans l'ombre quand Kya s'exposait, il agissait de même cette fois ci, à l'exception que Kya servait juste de nom et que c'était lui qui avait le contrôle.




avatar
Force de l'ordreHalte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
DecemberForce de l'ordre
Halte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
Féminin
Métier : Policière
Nombre de personne tuées : 14
Date d'inscription : 24/06/2012

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Tout
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Dim 22 Juil - 4:17

Le jeune homme lui répondit qu'il était en Angleterre pour les affaires. C'était donc un touriste. L'adolescente le regarda de haut en bas en haussant un sourcil. Il avait l'air plutôt jeune pour avoir ce genre de travail. Cela lui parut un peu louche. Mais bon, peut-être était-il simplement plus âgé qu'il n'en avait l'air. Ça pouvait arriver. Cependant, Alceo la fixait avec un regard dont elle déchiffra à peu près le message. « Ce type me parait suspect. Fais ton boulot et essaie de le piéger ». C'est ce qu'elle crut comprendre à travers ce regard si sérieux.

Kya était sur le point de lui retourner la question, mais il se souvint qu'elle lui avait déjà dit venir d'Italie. Il était alors évident qu'elle ne vivait pas ici et était, comme lui, une touriste dans ce pays. En tout cas, c'est ce qu'elle devait faire croire. En réalité, elle était ici afin d'accomplir une mission de très grande importance. Heureusement, la japonaise savait bien mentir.
« Ouaip. En voyage avec ma famille, » répondit-elle avec un sourire.
Quant à lui, il la regardait d'un air neutre et n'aurait su déchiffrer ce qu'il pensait en ce moment-même. Une petite voix dans sa tête lui dit de la laisser intervenir, qu'elle saurait faire cracher le morceau à cet inconnu s'il était un quelconque hors-la-loi. C'était December, sa deuxième personnalité. Elle chassa ses paroles de ses pensées. De toute manière, elle ne pouvait pas changer sur commande. La modification se produisait uniquement si elle était triste ou en colère.

Et puis, elle n'aimait pas qu'on sache qu'elle avait un trouble mental. Ça avait tendance à effrayer les gens. Surtout que December était aussi froide que l'hiver et ses tempêtes de neige. Elle ne souriait pas et considérait les autres comme de véritables boulets. Elle était prête à tout pour arriver à ses fins. Disons que Shitsu attirait moins la méfiance qu'elle. Qui croirait qu'elle était une policière membre des forces spéciales sans le savoir ? Personne. Par contre, son autre facette avait plus le profil de l'emploi, et ce malgré son bas âge.

Elle allait juste le questionner sur le travail qu'il accomplissait. Cela était tout-à-fait normal et n'allait certainement pas éveiller des soupçons. Mais elle ne pensait déjà pas qu'il puisse être un criminel. Ces personnes ont plus tendance à rester discrètes voir cachées. Et puis, peut-être ses aînées possédaient-ils une entreprise importante et qu'il commençait dans le domaine. Elle ne savait pas, mais la police en elle était endormie. Et c'était une fille de 15 ans qui se tenait face à l'asiatique.
« Donc, ici pour les affaires ? Vous faites quoi comme boulot ? Ça doit être fun de voyager comme ça pour son travail... »
C'était un simple question posée par cette fille de 15 ans. Parce que pendant cette journée elle était libre, et elle n'était pas d'accord avec son garde du corps. Elle était ici pour faire échouer un complot, pas pour piéger des voyous. C'est sûr que si elle en prenait un sur le fait, elle l'arrêterait sur le champ. Mais là, ce n'était pas le cas.





Dernière édition par December le Mar 31 Juil - 17:26, édité 1 fois

avatar
Modo Team de polochons super sonique de Ryouko!
Kyoya KazefumiModo
Team de polochons super sonique de Ryouko!
Féminin
Métier : Lycéen - Vous ne voulez pas savoir le reste.
Nombre de personne tuées : 67
Date d'inscription : 26/06/2011
Lieu d'habitation Personnage : Par ci par là

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Arme à feu
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Dim 22 Juil - 20:16

    Kyoya la regarda, insouciant, il ne se méfiait pas d'elle après tout, il n'y avait pas de quoi, elle devait avoir quinze ou seize ans, à moins d'être dans la Mafia, il n'y avait rien de palpitant à cet âge là. Elle lui confirma ce qu'il savait, enfin, ce dont il se doutait. Voyage en famille, rien d'intéressant donc, comme pour la plupart des personnes. Puis, la jeune fille posa la question qu'il attendait, en quoi travaillait-il ? Surtout qu'il semblait bien jeune pour cela. Il la regarda en souriant, un sourire qui se voulait sincère alors qu'il ne l'était pas, c'était ironique.

    - Je suis journaliste, mais dans un vraiment petit journal. On peut y travailler à partir de dix huit ans et si on remplit les conditions. Je suis venu ici pour une sorte d'interview mais je ne peux rien révéler de plus à ce sujet ! J'ai un pseudonyme en tant que rédacteur, donc on ne me trouve pas facilement.

    Il hésita, devait-il ajouter que ce pseudonyme restait secret ? Il ne savait même pas de quel magazine il parlait, il n'avait pas eu le temps de réfléchir à tout. Il hésita même à rajouter que le magazine ne se trouvait pas facilement même lorsqu'on se rendait au Japon mais il n'en fit rien, se contentant de sourire. Il espérait juste qu'elle ne poserait pas trop de questions pour ne pas avoir à griller sa couverture. Couverture inventée à l'instant de plus, mais il savait jouer la comédie après tout, il avait l'habitude de mentir. La jeune fille ne semblait d'ailleurs pas soupçonner un quelconque mensonge. Il était vraiment là pour les affaires après tout, il n'avait juste pas dit les vrais.

    Il dégustait sa glace, il avait les informations qu'il voulait maintenant, devait-il partir ? Il ne savait pas, il pensait que si. Cependant ses jambes refusaient d'obéir, il ne bougeait pas. Pourquoi restait-il ? Manquait-il quelque chose ? Il avait répondu aux questions basiques, celles qui ne le gêneraient pas non plus, le reste il pouvait le découvrir sans aide. Alors pourquoi ses jambes refusaient-elles d'obéir ? Il avait l'impression d'avoir oublié quelque chose d'important, la raison qui l'avait poussé à rester depuis le début, s'il partait.. Il ne résoudrait pas ce mystère, il en était quasi certain.

    Un fort mal de tête l'agressa, serait-ce.. Non, il n'avait pas le droit de faire cela maintenant, il ne fallait pas que Kya sorte. Kyoya attrapa son crâne entre ses mains, se pliant, les yeux fermés, plissés même, la douleur était extrême. Puis finalement, elle partit, sans que Kyoya y comprenne quoi que ce fut. Que c'était-il passé ? Rien de bon. Le brun bougea sa main, pour vérifier que c'était bien lui au commande. Il n'eut aucun doute en voyant ses doigts s'ouvrir puis se refermer sur sa paume. Il se redressa ensuite lentement, regardant un peu partout, notamment les deux personnes installées à côté de lui. Il fit un signe de main en annonçant que ce n'était rien, que cela lui arrivait souvent, omettant volontairement de préciser que quand cela lui arrivait généralement un petit être prenait le contrôle de son corps. Parfois cela se passait sans douleur mais d'autres fois, non. Il souffrait, c'était généralement quand il résistait que cela arrivait. Ce petit bonhomme lui en faisait définitivement voir de toutes les couleurs. Ce petit être qui représentait l'enfance dont il ne se souvenait plus, celle qu'on lui avait volé.

    Il regarda Shitsu, elle semblait réellement normale, loin de ce monde horrible de la Mafia, cela fit sourire le jeune garçon, c'était rare, rare de voir des gens encore innocents. Du moins pour lui, il ne connaissait que Mafia et compagnie, excepté quand il était au lycée, bien qu'il doute de l'innocence de la plupart des élèves, voyant certains fumer, se droguer, ils alimentaient bien le réseau de marchandage des Yakuzas ceux-là ! Cela ne faisait qu'empirer avec le temps. Mais Shitsu ne semblait pas y appartenir et cela rassurait Kyoya, oui, il fallait bien un peu d'innocence en ce bas monde... Kya avait été jusqu'alors la seule « personne » réellement innocente qu'il avait connu.




avatar
Force de l'ordreHalte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
DecemberForce de l'ordre
Halte là! Mains en l'air! Bouge pas pause beignets!
Féminin
Métier : Policière
Nombre de personne tuées : 14
Date d'inscription : 24/06/2012

Mon désordre à moi!
Arme de base/style de combat: Tout
Tecnhiques:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre] Lun 30 Juil - 20:36

Le jeune homme lui fit un sourire suite à sa question. Il répondit à Shitsu qu'il travaillait dans un très petit journal et précisa qu'on pouvait avoir ce job à partir de l'âge adulte. Apparemment, il était venu ici afin de faire une interview, mais ne pouvait rien lui dire de plus. De toute manière, elle n'était pas du genre très curieuse et à fouiner dans les affaires des autres. À part pour le travail, bien entendu. Dans ce cas-là, elle n'avait parfois pas le choix de devoir faire ça.

Kya n'ajouta rien par la suite et continua de manger sa glace alors qu'elle avait finit depuis deux bonnes minutes déjà. Soudainement, quelque chose vint troubler le calme qui avait pris place. Il prit sa tête entre ses deux mains en balançant sa tête vers l'avant. Ses yeux se plissèrent et il semblait souffrir de quelque chose d'horrible. L'adolescente commençait à s'affoler, elle ne savait pas trop quoi faire. Cependant, après une vingtaine de secondes, le mal avait l'air de s'être volatilisé.

Il se tourna vers elle qui affichait une expression inquiète et lui dit que ce n'était rien, que ça lui arrivait souvent. Elle écarquilla les yeux, était-ce normal que des maux de tête aussi violents le prennent si soudainement ? Cela semblait bien étrange aux yeux de la demoiselle. Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'il était atteint de schizophrénie. Tout comme elle. Mais contrairement à elle, lui ressentait de la douleur lorsqu'il changeait de personnalité. Franchement, elle n'aurait jamais pu envisagé une telle chose.

December fixait sa nouvelle rencontre avec un point d'interrogation dans le regard. Puis, elle s'exclama :
« C'bizarre quand même. Z'êtes sûr que c'est normal ? »
Son attention fut soudainement dirigée vers une dame dans la trentaine qui criait à tue-tête. Au début, elle ne comprit pas ce qu'elle disait. Mais tout devint plus clair alors qu'elle s'approchait. « Cet homme a volé mon sac à main ! » dit-elle. Elle suivit la direction que son doigt pointant et vu un type qui débutait une course folle. Franchement, elle n'était pas pour intervenir.

Elle n'eut pas besoin de bouger le petit doigt qu'Alceo fonça sur le voleur et lui infligea un coup de matraque. Il montra ensuite son enseigne de policier et déclara qu'il était en état arrestation, le blabla habituel quoi. Il donna son sac à l'étrangère qui repartit en le remerciant. L'italien s'approcha de la blonde.
« Je vais aller conduire ce clown stéréotypé au poste de police. »
« D'accord. »
Elle regarda de nouveau Kya et pensa qu'il devait se poser des questions.
« Oui, mon frère est policier. J'aurai cru qu'il aurait pu prendre des vacances, mais il est comme ça ! » déclara t-elle en souriant.





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Come On Bounce ♪ [Libre]




Come On Bounce ♪ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Libre antenne samedi 25 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Revenge Contrasted ::  The World is Mine | :: ㄨ- United Kingdom :: ♛ - Lieux publics :: ♕ - Parc-